Lectures

Points de vue Frédérique Brasseur

Points de vue se fait grain de sable qui se marie à d’autres sur la plage, les dunes, les mers et les forêts.
Selon le champ de vision que nous balayons, nous découvrons des espaces aux dimensions variées. Nul n’est capable d’embrasser le monde dans sa globalité.
S’enrichir des regards de tous, crée de nouvelles perspectives et permet de construire ensemble une pensée, qui peu à peu se libère des vérités partielles que l’on érige en dogmes.
Ainsi, l’art d’accueillir l’autre et sa façon de concevoir le monde ouvre la voie des opportunités quand l’attente de sa conformité cantonne aux dimensions de nos représentations. Prenons soin de tout, de tous, de nos pensées, de nos paroles, pour que chacun puisse offrir à l’ensemble, le meilleur de lui-même.

Bonne lecture, belle écriture, à nos rencontres…

Sur les traces d'Hercule - Editions Solid'air - Patrice et Frédérique Brasseur

L’histoire d’Hercule malgré son origine passée, reste d’une grande actualité.

Le mythe d’Hercule traverse les époques depuis des millénaires ; il présente sous couvert d’aventures allégoriques, une vision de l’humain et du monde que chacun peut entendre, comprendre et intégrer.

Au fil de son parcours, Hercule sème à notre intention des indices qui permettent d’éclairer les épreuves traversées individuellement et collectivement.

À la lumière de ce nouveau regard, nos épopées prennent sens. Nous réalisons qu’elles s’inscrivent dans une histoire que nous contribuons à créer et qui nous conditionne en retour. Le savoir aide à nous en libérer, à trouver la note d’essentiel et la liberté d’être qu’elle confère quand elle est maintenue.

Cet ouvrage propose une interprétation inédite du mythe, inspirée des écrits d’Alice A. Bailey et d’une approche psychologique ésotérique. Chaque chapitre éclaire, au regard d’une spiritualité appliquée, les diverses situations du quotidien. Les différents travaux offrent un aperçu du chemin que tout homme, toute femme doit fouler pour croître en humanité.

Chacun pourra s’y reconnaître et se comprendre plus largement pour aller à son rythme vers son plein épanouissement.

La collection “Où va le monde” propose des points de vue d’ouverture, qui nous l’espérons, contribueront avec votre concours, au bien commun.

Les livres des éditions solid'air sont disponibles sur le site les editions solid'air.
Vous en retrouverez également plusieurs lors de nos manifestations.

Annie Marquier - La liberté d'être

S’appuyant sur plus de 30 années de recherches sur les différents aspects de la conscience, et en particulier sur les dynamiques de l’inconscient, Annie Marquier offre ici une synthèse unique, au niveau spirituel autant qu’au niveau psychologique, de connaissances sur le fonctionnement de l’être humain.

 

Le chemin de la recherche intérieure est parsemé d’embûches provenant de la structure même de la nature humaine. Par une approche claire des origines de la conscience, la mise en lumière les mécanismes de fond qui sous-tendent le comportement humain, autant que par les observations pratiques qui’il contient, cet ouvrage permet d’acquérir une connaissance de soi allant bien au-delà des généralités habituelles. Il est l’occasion d’une réflexion profonde sur soi-même en tant qu’être humain et être spirituel, et offre des outils de transformation et de maîtrise directement applicables au quotidien.

ecologie-du-soi - Frédérique Brasseur

Avec simplicité, sagesse et profondeur, l'écologie du soi, concourt par ses textes, à nous extraire du repli sur soi, en ouvrant une porte sur le chemin de la joie, de l'amour, et du sens commun qui se joue​​ derrière les apparences.


Pour tous ceux et celles qui cherchent à participer à la progression des valeurs essentielles qui nous unissent, nous vous invitons à découvrir et emprunter cet ouvrage, une véritable opportunité de progresser sur le chemin de l'innocuité, et de la compréhension aimante !

Un livre saisissant tant il met en mots avec clarté et justesse des vérités intérieurement connues que bien souvent nous nous voilons.

Pensées pour une nouvelle Education - Alice Bailey

Deux idées majeures doivent être enseignées aux enfants de tous les pays.
Ce sont : la valeur de l'individu et le fait de l'humanité une.

L'un de nos objectifs immédiats de l'éducation doit être d'éliminer l'esprit de compétition et d'y substituer la coopération consciente.

Soyons vigilants : "Le mal fait aux enfants, au cours des années où ils sont malléables, est souvent irrémédiable et cause beaucoup de souffrances plus tard dans la vie.
Que peut-on faire ? Quel devrait-être l’effort des parents et des éducateurs, mise à part les méthodes plus techniques […] ?

Tout d’abord et par-dessus tout, il faudrait faire l’effort d’assurer une atmosphère où certaines qualités peuvent apparaître et s’épanouir.

 1. Une atmosphère d'amour, d'où la peur est bannie, où l'enfant comprend qu'il n'a pas lieu d'être timide ou sur ses gardes, où il est traité courtoisement par les autres, et où l'on attend de lui, en retour, des manières également courtoises... L'amour suscite toujours le meilleur chez l'enfant et chez l'homme.

 2. Une atmosphère de patience où l'enfant peut se mettre à chercher, normalement et naturellement, la lumière de la connaissance ; où il est sûr de trouver toujours une réponse rapide et sérieuse à ses questions, et où n'existe jamais l'impression de hâte. La plupart du temps, la nature de l'enfant est faussée par la bousculade et la précipitation que manifestent ceux avec qui il vit. On n'a pas le temps de l'instruire et de répondre à ses petites questions très nécessaires ; le facteur temps devient donc une menace pesant sur son juste développement, et conduit finalement à une vie de faux-fuyants et de fausses perspectives. Son échelle des valeurs est déformée par l'observation de ceux avec qui il vit ; beaucoup de ce qu'il voit est porté à son attention par l'impatience qu'on lui manifeste. Cette impatience de la part de ceux dont il dépend de manière si émouvante sème les graines de l'irritation ; beaucoup de vies sont gâchées par l'irritation.

Pensées à méditer au sujet de la préservation de la planète

Aujourd’hui, plus que jamais, la vie doit être caractérisée par un sens de responsabilité Universelle, non seulement de nation à nation et d’humain à humain, mais aussi des humains aux autres formes de vie.
Dalai Lama

Si la civilisation s’est élevée de l’Age de pierre, elle peut s’élever également de l’Age du déchet.

Jacques Barzun, Historien

Si nous sommes préoccupés de notre grand appétit pour les matériaux, il est plausible de diminuer le gâchis, de
faire meilleur usage des stocks à disposition, et de développer des produits de substitution. Mais qu’en est-il de l’appétit lui-même ? La cause principale de la continuelle dégradation de l’environnement globale en est le schéma de consommation et de production, particulièrement dans les pays industrialisés.

John Kenneth Galbraith, Economiste

Les schémas économiques et la confiance envers la science et la technologie pour résoudre nos problèmes nous ont amené à une situation insoutenable où la croissance continue de la consommation est nécessaire pour que nos gouvernements et commerces soient considérés en succès. C’est une forme d’insanité. La mode économique est au cœur de nos habitudes destructives et notre foi en elle nous a aveuglé.

Dr David Suzuki, scientifique canadien, environnementaliste/radiodiffuseur

Puisque tous les organismes vivant, y compris les humains, émergent de cette communauté unique, il doit exister depuis le début un composant bio-spirituel à l’univers. En effet nous devons dire de l’univers qu’il est une communion de sujets et non une collection d’objets. Cela a été reconnu dès les périodes anciennes par les peuples indigènes de la planète.

Thomas Berry, cosmologiste et géologue

La tâche de l'homme est de faire renaître ce qui est mort à la vie, d'exprimer la fraternité sur le plan physique et de transmettre l'énergie divine au monde des formes, qui l'attend.

Psychologie Esotérique vol I, p 267. A. Bailey

Le sens du temps