L'amour révèle la vision de l'inéluctable

Celui qui éprouve l'amour à l'origine de la communauté vit un instant dans l'au delà du temps et de l'espace, dans l'indicible silence, où tout est et tout sera, alors la conscience s'illumine du chemin à emprunter dans le temps et l'espace.


Le cœur voit, le cœur connaît, le cœur guide. Par l'intuition nous sommes les obligés de la vision du plan de l'amour.


Celui qui se perd et se découvre dans la vision de l'amour, trouve la voie, et consacre son existence à servir les buts lointains.

Emprunter, le chemin implique abnégation et consécration totale afin de conformer son existence à ce qui doit être.

L'effort constant, l’absence de peur, le don de soi, la discipline, l'inclusivité et le détachement, sont les qualités qui permettent à la conscience d'être dans un mouvement de régénération continue.

Par une succession d'ouvertures, de compréhensions, de clarifications, et d'ajustements, l'être coordonne sa vibration la plus dense, à la vibration la plus haute.


Ainsi il co-construit le pont, entre l'éclair lumineux à l'origine de la vision, et la conscience sur son propre plan de manifestation au moment de la révélation.


Au fil de l'évolution la dualité s'efface au profit d'une tension nouvelle, vibrante et vivante qui unit continuellement la particule au tout.


La tension est le fil lumineux, qui guide nos pas dans le labyrinthe de l' inconnu.
Perdre la qualité de la tension, qui nous unit à l'essentiel, c'est se perdre dans un dédale nébuleux.


La tension est un fil de lumière qui unit les hommes dans leur coopération à la révélation du prochain accomplissement nécessaire au bien commun.

Surtension, ou sous tension, font perdre du temps à la communauté qui avance en rythme, avec les énergies qui se déversent dans le temps et l'espace. Chaque écoulement de vie est une opportunité de progrès.

Avancer, le long du fil de lumière, implique d'être dans un renouveau continue. La conscience vivante, est sans cesse en mouvement. L'habitude est une mort, une cage, un frein à l'évolution.

La tension de la conscience vers l'infini, amène de nouvelles étincelles de lumière dans les mondes les plus denses. Quand l'accumulation de lumière sature la conscience alors, dans un éclaire foudroyant, la conscience s'expanse de nouveau, glorifiant la vision lointaine qui se déverse et révèle le prochain progrès de groupe.

Servir la croissance commune est une œuvre d'art qui se joue en rythme avec les énergies de l'univers.


Toute expansion de conscience est un progrès de groupe en conformité avec le but de l'existence.

Offrons par amour notre vie à la communauté.

Le sens du temps