Du travail au service

Le travail est l’expression d’un acte créateur qui a pour but d’accomplir la volonté du dirigeant. Le leader porte la vision, il connaît la raison fondamentale qui le pousse à penser un plan d’évolution, il  crée un environnement propice à l’accomplissement de sa volonté, en réunissant autour de lui, partenaires, et employés, à qui il transmet l’esprit de l’entreprise. Chacun est un élément constituant de cet organisme, et porte dans l’intention de servir la société, la responsabilité d’accomplir sa tâche.

Nombres d'entreprises (comprenant dirigeants et employés), portent, souvent sous couvert de bonnes intentions, le motif profondément égoïste de gagner toujours  plus, afin de satisfaire des désirs matériels sans cesse croissants. Ce matérialisme a donné naissance à un travail dont nous sommes devenus esclaves.


Remettre en question ces organisations, c’est remettre en question les fondements de nos rapports humains au cœur de nos sociétés. Prendre le temps de questionner qui nous sommes, au nom de quoi nous vivons,  questionner ce à quoi nous coopérons,  afin de choisir en conscience à chaque instant, le futur auquel nous choisissons de donner vie.

La reconnaissance de l’unité de notre communauté planétaire, révèle le nombre croissant d’êtres humains éprouvant l’amour de la Fraternité.
Par identification à l’ensemble, nous nous reconnaissons intérieurement, communément responsables d’agir selon des nécessités de bien commun.


Et  sans subir l’influence d’aucun dogme, d’aucune morale, sans aucune contrepartie, parce que nous sommes, nous choisissons de reconnaître librement le service qui est le nôtre, et de l’accomplir par l’amour.


Chaque individu qui éprouve l’unité, quitte nécessairement le monde du travail matérialiste et se tourne vers le champ de service dont il se reconnaît responsable, apportant ainsi sa part contributive à l’avancée d’une entreprise globale, porteuse d’un plan d’ensemble, entrant en résonance avec le bien planétaire.

L’entreprise est collective et systémique, et toutes les vies des différents règnes, contribuent à la croissance d’ensemble, en répondant à l’impulsion intérieure qui chaque année se présente sous un jour nouveau.

Le service envers l’ensemble est un travail continue qui ne connaît ni le jour, ni la nuit, ni le repos, ni la guerre, ni la violence, le service envers l’ensemble est l’expression d’une obéissance intérieure, et rien, ni personne, ne peut déloger celui qui s’y conforme.

Ou nous cherchons à exister pour nous même, et sommes des matérialistes manipulés par la peur, ou nous cherchons à servir l’ensemble et sommes gouvernés par l’amour.

Puissions-nous accomplir, ce que le cœur nous dicte, que l’amour dirige nos pensées, nos paroles et nos actions, afin de coopérer à l’avancée de plus justes relations.

Nous gagnons tous à se reconnaître intérieurement responsable de l’ensemble.

Le sens du temps