L'instructeur

Toute communauté est initiée et guidée par un enseignement de vie dont il est l'heure, provenant d'un instructeur, qu'il soit tangible ou intangible.

En vivant dans l'esprit de la communauté à laquelle l'on appartient, reconnaître l'instructeur est essentiel, non afin de lui offrir un amour dévot, qui rend infirme l'individu de sa propre pensée, mais afin de coopérer consciemment à la vision de l'instructeur.
Cette vision, n'est autre que celle que connaît le cœur.


Sa présence qui est amour affirme la conformité au but de l'existence, et sa radiance impose l'obéissance à ce qui doit être.

L'instructeur en est l'expression accomplie, vivre dans l'aura de l'instructeur, vivre les pensées de l'instructeur, c'est vivre en conformité avec le futur.

L'instructeur ne demande aucune obéissance, l'instructeur coopère à la volonté de l'amour, et par sa présence il enseigne les membres de son groupe au dessein de l'amour.

Ni les mots, ni les gestes de l'instructeur sont l'enseignement, c'est la vie même qui se déverse à travers lui qui est l'enseignement.

Sa vision lointaine, sa coopération continue, en conformité avec les lois de l'infini, inspire l'obéissance des membres du groupe à vivre en conformité avec la vérité intérieure la plus hautement touchée, vérité à laquelle chacun doit obéissance afin qu'elle guide nos vies, nos pensées, nos actions.

L'identification à la vision du maître dans le cœur, à sa volonté, unit à la beauté des mondes invisibles, aux idées nouvelles qui cherchent à se frayer un chemin à travers la conscience de l'humanité.

Efforçons nous de dessiner la voie aux vérités nouvelles en cultivant le silence, le tumulte de nos pensées tournées vers et pour nous mêmes est l’irréel qui nous manipule, nos résistances sources de souffrances.

Sans reconnaissance intérieure de l'instructeur à l'origine de la communauté à laquelle nous appartenons, l'homme vit dans l'illusion de sa toute puissance, et se crée un mur d'isolement le coupant du réel.

L'homme qui vit aux abords de la communauté, tout en refusant de se conformer à la vibration de l'instructeur, désir secrètement être kalif à la place du kalif.

Il rejette l'instructeur et s'exclue lui même de la communauté, repoussant le temps du prochain accomplissement qui lui est destiné.

 

Reconnaître et accorder sa vie à la vie de l'instructeur, c'est accomplir un pas de plus sur le chemin du service qui est le nôtre.

L'instructeur, identifie les nécessités actuelles planétaires en conformité avec les énergies nouvelles qui adviennent, l'enseignement se déverse dans une spirale de feu, qui tel un éclaire se fraie un chemin à travers la conscience de chacun des membres de la communauté.

Le service à accomplir se dévoile au cœur de la communauté, chaque membre coopère librement selon ce que lui dicte sa propre âme ; en conformité avec le but commun.

Honorons la vie, en vivant chaque instant en conformité avec le but de l'existence !

 

Le sens du temps