10-02-16

Mourir et renaître
 

L’Amour reconfigure en permanence l’Unité et l’Equilibre est constant.
 

Nos expériences quotidiennes, sont un moyen d’éprouver chaque jour la reconfiguration de l’Unité.
Evoluant en tant qu’ensemble, ce qui s'enseigne dans un champ de conscience est naturellement offert et redistribué partout.

L’Humanité a cette particularité d’explorer de multiples champs de conscience, d’éprouver d'autres aspects de réalité et d’être métamorphosée, renouvelée, élevée en conscience.

Evoluer ensemble consciemment et librement, implique au quotidien une présence active à ce qui est.
Cela demande une acuité mentale, une stabilité émotionnelle, une endurance physique, afin d’orienter l’ensemble de nos corps dans la direction à laquelle l’on a choisi de répondre.

« Avoir conscience de » ce qui devrait être, ce qui est nocif, ce qui serait bien… et penser que ça se fera avec le temps est un abandon, une lâcheté de notre part.
Il est impérieux dans ces cas de figure de reconnaître le gouffre émotionnel prenant les rennes, construisant des barrières brumeuses entre le confort de nos habitudes anciennes et l’Essentiel auquel nous avons à répondre.
Nous avons chacun à sacrifier au nom du Bien Commun, ce que nous reconnaissons être un frein à Son avènement.

L’on est responsable de nos choix et mutations. Et nombres de stratégies sont mises en place afin d’éviter les transformations nécessaires qui nous incombent :
- Investir l’extérieur d’une autorité que l’on rejette afin de continuer de patauger dans les eaux boueuses et confortables de notre égoïsme.
- Eviter, fuir ou se barrer ailleurs :
que ce soit sur le plan physique en partant ; ou sur le plan sensible en se barrant dans le confort de nos pensées, nos rêves, nos divagations ou préoccupations, ou dans le plus Grand Tout.

Partout où nous fuyons la Présence de l’autre, s’immisce la Peur, soyons vigilants de ne pas laisser ce fléau s’installer entre nous, reléguant à l’arrière plan la Présence de l’Amour.
Reconfigurons notre quotidien en reconnaissant ce qui répond de l’évolution, de ce qui nous maintient cloisonnés.
Nos choix résultent de notre libre arbitre, c’est en tant qu’ensemble que nous évoluons, et seul qu’on choisit de répondre au travail d’évolution de groupe qui nous incombe.

L’autre nous pousse au changement alors courage, demeurons !
Soyons Pleinement Présents à ce qui Est, et devenons ce qui doit Être.
Que l’Amour nous gagne.

Le sens du temps