29-02-16
Provocateurs

 

Nous sommes provocateurs, et sommes en permanence provoqués par l’environnement. La provocation est inévitable, utile et nécessaire.
A chaque instant se joue cet éternel mouvement, provocateur/provoqué.

Un aller/retour continue entre l’intérieur et l’extérieur que nous appelons "relation".
Le but de toute relation quel que soit l’apparence étant celui  de l’amour, ces allers/retours prennent sens lorsque nous  comprenons la nécessité d’être dans un mouvement d’inclusivité.
L'inclusivité produit un don,  émettant des états d’unité supérieurs à celui au sein duquel nous étions pourtant confortablement logés.

 

Toute provocation induit une invocation, et une évocation.
Provocateur, invocateur, évocateur : ces quelques mots parfois apparentés à de la « magie » ou « sorcellerie », sont les moyens ordinaires  de toute relation.

Nous sommes responsables des énergies que nous stimulons, en nous, et en chacun.  Nous sommes responsables de ce que nous invoquons de l’autre, comme de notre évocation.

 

Nous sommes libres de choisir de cesser d’habiter et d’habiller, des énergies que nous reconnaissons être nocives à la fluidité des relations.

Plus nous nous familiarisons avec nos différences, plus l'intime apparaît.

 

Lorsque nous sommes intérieurement  centrés, nous sommes alignés avec l’ensemble des points de l’environnement.
Tout trouve résonnance au cœur du point central que nous habitons, où tout s’inclut, et se donne : nous provoquons l’unité.

Le sens du temps