07-05-16

Reflets de lumière
 

Quand on se reconnaît comme un être de lumière, un être brillant, doté d’intelligence, qu’on se trouve avancé sur le chemin, avec une vision éclairée de la réalité (suite à des crises, des souffrances, des illuminations éclaires…), cette lumière personnelle voile la plus grande lumière dont nous sommes porteurs, ce soleil fondamental présent en chacun étincelant, illuminant toute vie de sa présence.
 

Cultivons la transparence.

Devenir transparent, implique de vivre la lumière de l’autre à travers soi, connaître, les deux aspects du bien et du mal en soi, et d’être divinement indifféremment à ce que l’on considère être le mal, lorsque celui-ci nous rappelle que c’est en servant le Bien que nous nous rapprochons de l’être réel que Nous sommes.
 

Le mal, étant le personnage que nous étions, l’image reluisante que nous avons cultivée pour se sentir exister dans la société, ce personnage construit sur des peurs, et des attentes ; le masque à déconstruire.
Le mal, correspond à un état de conscience que l’on reconnaît comme nécessaire de cesser de servir.
 

Le bien, le prochain pas à servir.

Nous servons le bien, en cultivant notre disponibilité à l’inconnu, à l’étranger, en s’offrant à une vision nouvelle de la réalité, tout en utilisant les moyens dont nous sommes porteurs, permettant de servir ce bien.
 

La transparence à notre égard, nous permet d’être en compréhension, en compassion, et en contemplation de ceux que nous rencontrons.
 

En reconnaissant le chemin de la  conscience,  en discernant les passages accomplis et ceux qui adviennent en soi et en chacun, nous servons l’évolution globale.
 

Qu’est-il intelligent de réaliser de la Réalité du Bien à l’œuvre actuellement, afin que mis à disposition à travers nous, l'humanité gagne en bienveillance ?

 

« La lumière est la ferme assurance des choses qu'on espère,
la démonstration de celles qu'on ne voit pas»
A.A.Bailey

 

Cultivons la transparence,
que la vérité éclaire au quotidien.

Le sens du temps