Au fil des cycles la conscience traverse l’incarnation et offre par sa présence une voie de réalisation, éclairant le chemin d’évolution. 

09-04-16

Vivons utile !
 

Dès que nous plongeons notre regard dans le monde de la conscience, c’est tout l’univers que nous réalisons être dans une intelligence active en continue.
 

L’intelligence nous traverse et nous élève de cycle en cycle, rendant visible des champs de conscience qui demeuraient en silence dans l’invisible. 
 

Au nom de ce développement de conscience, la vie  dote chaque être du pouvoir d’intelligence consistant à s’adapter à l’environnement dans lequel il évolue.

A chaque fois que nous sommes en mode adaptation, que nous cherchons à (nous) conformer ou réformer, c’est notre part instinctive animale qui agit dans l’ombre de la conscience.
 

Nous avons tellement été gagné par l’habitude de répondre aux besoins de survie du physique, plus qu’aux appels d'évolution de conscience, que bien des choix sont faits en rapport avec le monde des apparences.
 

Mettre notre intelligence au service de la conscience, nous convie à la transparence, afin de vivre en adéquation avec  nos priorités intérieures, et les moyens que nous déployons pour y répondre au quotidien.
 

Observer quelles sont nos motivations connues ou inconnues qui nous poussent dans nos actes et nos réponses et servir ce que l’on reconnaît être essentiel, est un pas sur le chemin de l’évolution.
 

Identifier nos priorités, les valeurs que l’on sert, et mettre en rapport ces priorités avec ce que nous vivons au quotidien, nous met en phase avec un degré de vérité qui est source d’équilibre ou cause de déséquilibre.
 

Faisons un tri éthique et responsable dans nos priorités et voyons à quoi est il temps de se rendre librement disponible individuellement.
 

En tant qu’êtres dotés d’intelligence nous sommes porteurs des pouvoirs en lien avec cette qualité. Manipulons intelligemment cette énergie  et cessons d’être manipulés par l’image que l’on en a.

Se mettre au service de la conscience, est un chemin d’évolution et de métamorphose continue nous invitant à se mettre à nu et à neuf au cœur de nos relations sans en connaître les répercussions.
 

Nos motivations parlent en silence de ce que nous cautionnons.

Le sens du temps